Introduction Quels sont les problèmes soulevés par cette recommandation ? L’American Gastroenterological Association (AGA) a publié en 2015 dans son organe officiel Gastroenterology, qui est la revue la plus prestigieuse de notre spécialité, une recommandation intitulée : American Gastroenterological Association Institute Guideline on the Diagnosis and Management of Asymptomatic Neoplastic Pancreatic Cysts [1] que l’on doit traduire par Recommandations de l’AGA sur le Diagnostic et la Prise en Charge des Tumeurs Kystiques Pancréatiques Asymptomatiques. Ce texte de 4 pages, qui débute par une introduction épidémiologique et méthodologique et fournit ensuite 10 recommandations regroupées en 4 sous-chapitres, soulève des problèmes méthodologiques importants qui altèrent sévèrement la force des conclusions proposées. – Aucune définition du terme Neoplastic Pancreatic Cysts n’est fournie, ni en diagnostic positif, ni en diagnostic différentiel. Dès la première ligne, le terme Neoplastic disparaît et on ne parle plus que des Pancreatic Cysts découverts incidemment. À aucun moment n’apparaissent les dénominations – cystadénome séreux ou mucineux, pseudo-kyste, TIPMP des canaux secondaires, ou du canal principal, tumeur endocrine kystique, tumeur solide et pseudo-papillaire, kyste essentiel (solitaire). À aucun moment n’est évoqué le caractère unique ou multiple des lésions kystiques, le caractère communiquant ou non avec le canal pancréatique principal, le caractère uniloculaire ou multiloculaire (avec des septas) d’une lésion kystique. Lorsque la dilatation du canal pancréatique principal (CPP) est citée, elle n’est pas gradée (<5mm,5-9mm,≥10mm) Le terme TIPMP sans précision n’est cité que 3 fois et le terme TIPMP mixte 1 fois. Le terme…