Introduction L’hémorragie digestive par rupture de varices œsophagiennes (VO) ou gas- triques reste associée à une mortalité élevée de 10 à 20 % à 6 semaines. Les conférences successives de Baveno depuis 1990 (Fig. 1) ont eu pour objec- tifs de caractériser les évènements clés qui compliquent l’hypertension por- tale, de s’accorder sur les définitions et de proposer des recommandations pour la prévention et le traitement des hémorragies digestives liés à l’HTP. La dernière conférence de Baveno VI (avril 2015) s’était fixée de proposer les premiers pas vers une stratification du risque des complications liées à l’HTP afin d’individualiser leur prise en charge. La place des marqueurs non invasifs a été pour la première fois pré- cisée. Le contrôle des facteurs étiolo- giques de la cirrhose, ainsi que la prise en charge des comorbidités ont égale- ment été au centre des discussions. Les recommandations concernant la pré- vention primaire et secondaire ainsi que la prise en charge à la phase aiguë ont été actualisées. Les définitions concer- nant l’échec des traitements n’ont pas été modifiées (cf. Baveno V [5]). Stratification du risque et introduction de la notion de maladie hépatique chronique avancée compensée [caption id="attachment_7931" align="aligncenter" width="314"] Figure 1. Amélioration de la survie depuis 25 ans et 6 conférences de Baveno (I-VI)[/caption] La conférence de Baveno VI a introduit une nouvelle notion, celle de maladie hépatique chronique avancée compen- sée (« Compensated advanced chronic liver disease » : cACLD). Cette dénomi-…