LIENS D’INTÉRÊTS PENTAX (essai clinique), COOK MEDICAL (formation), IPSEN (formation) MOTS-CLÉS Radiofréquence biliaire et pancréatique ; Sténoses biliaires malignes-tumeurs neuroendocrines pancréatiques ABRÉVIATIONS RFB : Radiofréquence biliaire, RFP : Radiofréquence pancréatique, CPRE : Cholangiographie rétrograde endoscopique, TIPMP : Tumeurs intra papillaires et mucineuses du pancréas CM : Cystadénome mucineux, AINS : Anti-inflammatoire non stéroïdien Principes du traitement La radiofréquence utilise des électrodes pour générer de la chaleur et détruire les tissus anormaux. Il s’agit d’un courant de haute fréquence (400-500 kHz) alternatif (sinusoidal) bipolaire ou monopolaire. La chaleur induit une coagulation de nécrose des tissus adjacents de la sonde et induit une mort cellulaire lorsque la température dépasse 48-50°C. Un mécanisme d’immunomodulation semble également intervenir dans la destruction tumorale (1, 2). Radiofréquence biliaire (RFB) Deux dispositifs sont actuellement disponibles pour le traitement endobiliaire : la sonde HABIB UES-RFA (Boston Scientific Corp. Marlborough MA, USA) couplée au générateur ERBE (Surgical Technology Group, Hampshire, UK) ou RITA-1500XRF (Angiodynamics, Latham, NY, USA) et la sonde ELRA RF catheter (Taewoong Medical, Gyeonggi-Do, South Korea) couplée au générateur VIVA Combo generator (Taewoong Medical- Starmed, Koyang, Corée du Sud). Une cholangiographie rétrograde endoscopique (CPRE) est réalisée avec sphinctérotomie et la sonde de radiofréquence est ensuite placée sur un fil guide de taille standard (ou plusieurs successivement si plusieurs sténoses à traiter). Le geste est réalisé sous contrôle fluoroscopique pour placer les électrodes radio-opaques par rapport à la sténose. L’opérateur appuie ensuite sur une pédale connectée au générateur…