Abréviations CDA : Coefficient de diffusion apparent GETAID : Groupe d’étude thérapeutique des affections inflammatoires du tube digestif MC : Maladie de Crohn MICI : Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin PACS : Picture archiving and communication system PEG : Polyéthylène Glycol RCH : Rectocolite hémorragique RPO : Récidive post-opératoire RX : Rayons X VCE : Vidéo-capsule endoscopique Introduction Chaque patient atteint de Maladie de Crohn (MC) a un profil spécifique, nécessitant une prise en charge thérapeutique et un suivi adapté. La stratégie d’optimisation des examens d’imagerie est indispensable afin d’éviter la lourdeur du parcours de ces malades atteints de maladie chronique. La pertinence dans l’indication des examens doit être une priorité pour le demandeur ainsi que pour le médecin radiologue. Par conséquent le gastro-entérologue doit connaître le panel des examens possibles, leurs techniques de réalisation avec les bénéfices attendus à chaque étape de la MC, mais aussi les éventuels risques de ces différentes techniques d’imagerie. Le choix des examens varie à chaque phase spécifique de la maladie mais doit, dans tous les cas, privilégier l’absence de Rayons X (RX). Techniques d’imagerie utiles dans la maladie de Crohn Échographie L’échographie permet un examen direct de la paroi digestive et de l’atmosphère péri-digestive par voie transpariétale, et plus rarement endocavitaire. Il s’agit d’un examen simple, facile d’accès, bien toléré par le malade et dépourvu d’exposition aux rayons X. Le patient doit être à jeun 4 à 6 heures avant la réalisation de…