Introduction La douleur abdominale est l’un des motifs de consultation les plus fréquents en gastroentérologie (1). Elle peut poser des problèmes diagnostiques, car beaucoup d’affections digestives sont susceptibles de se révéler par une douleur abdominale et certaines douleurs à projection abdominale sont des douleurs d’origine non digestive. L’amélioration de la douleur, demande première du malade, demeure souvent un problème thérapeutique. L’analyse d’une douleur à projection abdominale doit amener à s’interroger sur deux points : s’agit- il d’une douleur réellement d’origine digestive ? La douleur viscérale a-t-elle une autre composante, pariétale ou musculaire, nécessitant une prise en charge spécifique ? Certaines douleurs de topographie abdominale sont des douleurs d’origine non digestive (Table I). En règle générale, ces douleurs sont plutôt aiguës. Certaines pathologies non digestives peuvent néanmoins occasionner des douleurs plus chroniques [2]. Table I. Affections non digestives pouvant donner des douleurs à projection abdominale, le plus souvent aiguës. Référence [2] Rappels d’anatomie de l’innervation de la paroi abdominale La carte des dermatomes de la paroi abdominale antéro-latérale est presque identique à celle de la distribution des nerfs périphériques. L’exception se produit au niveau de L1 où la branche antérieure de L1 bifurque en nerfs ilio-hypogastrique et ilio-inguinal. Chaque dermatome commence postérieurement, au-dessus du foramen intervertébral par lequel le nerf spinal émerge de la colonne vertébrale et suit le trajet des côtes, autour du tronc. Le dermatome T10 contient l’ombilic, alors que le dermatome L1 inclut le pli inguinal. La peau…